Costa Rica

Après avoir profité des plages panaméennes, nous nous sommes mises à celles du Costa Rica. Nous avions un mois pour le Panama et le Costa Rica, et nous avons décidé de passer moins de temps au Costa Rica… notamment pour des raisons financières.

Nous avons visité seulement trois endroits différents au Costa Rica : la côte caraïbe, la capitale San José et le parc naturel Manuel Antonio, côté pacifique. Nous regrettons de ne pas avoir fait la péninsule de Nicoya – Guanacaste, paradisiaque paraît-il, mais nous avons aussi apprécié de ne pas avoir à changer d’hôtel tous les jours. Avoir le temps de prendre son temps… Nous savons déjà que cela nous manquera à Paris, et sommes bien décidées à profiter un maximum de nos dernières destinations.

Puerto Viejo de la Talamanca, côte caraïbe, à seulement 1 heure environ de la frontière panaméenne. Le fait que nous soyons tombées dans la meilleure auberge de jeunesse du monde, Pagalu hostel, ainsi que la beauté de la côte, nous a incité à rester plusieurs jours. Sans sortir le soir… La bourgade de Puerto Viejo est loin d’être paisible… Nous avons rencontré un couple de québécois qui se sont fait agresser avec un pistolet à deux rues du centre..

Près du centre, nous sommes allées à vélo à la Finca Botanical Garden, pour admirer plusieurs plantes, fruits et animaux.

attention à ne pas les écraser...

—–

arbre à ananas

—–

Pour terminer, une dégustation de fruits locaux, et de cacao brut

Une des meilleures choses à faire à Puerto Viejo, c’est prendre son vélo, et longer les plages magnifiques de Puerto Viejo, Cocles, Punta Uva, ou Manzanillo… avant de prendre l’averse de la fin d’après-midi.

La route entre Puerto Viejo et Punta Uva est sublime. De nombreux petits restaurants, maisons caribéennes colorées défilent sous nos yeux, avant notre dernière étape, la plage de Punta Uva.

Nous avons quitté la côte caribéenne pour rejoindre San José, la capitale du Costa Rica, le jour de l’anniversaire de Cécile. En cette occasion, nous avions pris un très bel hôtel, le Colours oasis resort. Estampillé « hôtel gay », nous avons passé là-bas un excellent moment, notamment à la piscine, et rencontré un couple d’Américains avec qui nous avons passé du temps par la suite à Manuel Antonio.

et Boui Boui la grenouille :

Pas de folies le soir de l’anniversaire de Cécile : le dimanche, tous les bars et clubs intéressants sont fermés… Mais un joli restaurant péruvien, le Machu Picchu, en amoureuses, et avec beaucoup de cocktails…

La capitale de San José ne présentant que peu d’intérêt, nous nous sommes vite dirigées vers la région du parc naturel Manuel Antonio. Réputé pour être magnifique, et pour être le spot gay du pays, nous avons décidé d’y rester jusqu’à la fin de notre séjour au Costa Rica.

Vue du parc

Le parc n’est pas très grand, mais visiblement assez pour justifier une entrée hors de prix (comme à peu près tout au Costa Rica, trop américanisé…). Mais nous avons considéré que cela valait la peine d’y faire un tour pour voir des singes écureuils, des paresseux, ou encore des ratons-laveurs. Mais aussi pour admirer la plage heureusement protégée et très sauvage.

un paresseux

—-

un singe-écureuil bien calme

Les singes-écureuils, tout comme les ratons-laveurs, sont très nombreux dans le parc… On les voit partout, sur la plage, parfois même en train de foncer sur notre serviette pour nous piquer un peu de nourriture.

D’ailleurs, voici le panneau nous avertissant de la présence de ces petits animaux.

Manuel Antonio est par ailleurs un véritable spot gay (et pas du tout lesbien). Nous avons rencontré plusieurs gays (notamment anglophones) qui y vivent toute l’année. Il existe ds bars, des clubs et des beach parties tous les jours…

pas de doute, c'est la "Manuel Antonio fever"..

La première bière à 13 heures passe tranquillement…

Après Manuel Antonio, nous avons passé une dernière nuit au Colours, à San José, impatientes de prendre notre vol pour Mexico D.F.

*** Côté bonnes adresses au Costa Rica***

La vie quotidienne au Costa Rica est chère, et les activités ludiques encore plus… Nous avons dû nous limiter, et faire surtout des journées plage ou piscine.

Nous avons adoré au Costa Rica l’hôtel Colours (pas donné non plus) et l’auberge de jeunesse Pagalu à Puerto Viejo de la Talamanca.

Publicités
Cet article, publié dans Costa Rica, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s