Cuzco et la vallée sacrée des Incas


Cuzco à la réputation d’être l’une des plus belles villes d’Amérique du Sud, elle est en tous cas le point de départ pour quiconque veut découvrir les vestiges incas du Pérou. Elle est d’ailleurs surnommée la « Rome des Incas » car elle fut la capitale de l’empire et la cible privilégiée de l’Espagne.

Dans la ville de Cuzco il ne reste malheureusement pas beaucoup de ruines incas, à l’exception du monastère Santo Domingo et le temple du soleil Qoricancha. Ce monastère fut construit sur le plus célèbre lieu de l’empire inca, le temple du soleil, qui inspira de nombreux d’écrivains. Ce temple fut construit par l’empereur Pachacutec, il porte encore le nom « d’enclos d’or » car tout en était recouvert (trônes, animaux en forme de lamas, arbres et statues). Evidemment, tout fut pillé par les Espagnols et une église fut quasi immédiatement construite sur les ruines du temple; le mélange qui en résulte est saisissant. Les conquistadors ont gardés trois pans de murs incas entiers comme fondation.  Petite anecdote : lors du tremblement de terre de 1650, seules les fondations Incas restèrent debout…

Aujourd’hui on visite surtout le musée pour l’exposition qui retrace l’histoire du temple du soleil, les multiples oeuvres d’art religieuses,  et pour les expositions temporaires modernes qui ont investi le premier étage du site. Il faut dire que le triptyque Inca, catholique et moderne nous a surprises et enthousiasmées.

Faute de temps, nous n’avons pas beaucoup visité Cuzco et tous ses sites. Nous avons privilégié tous les sites archéologiques incas (la vallée sacrée et le Machu-Picchu) se visitant à partir de Cuzco.

Tout d’abord Pisac, premier site archéologique Inca de la vallée sacrée.

les terrasses de Pisac  Situé à 32 km de Cuzco, Pisac est certainement le site archéologique le plus fascinant de la vallée du fait de son étendue et du bon état de conservation des ruines. On peut y découvrir les vestiges de tout un village avec ses habitations, ses enclos qui servaient à garder les bêtes ou à la culture. Toute une vie s’y organisait en autarcie. Les terrasses qu’on voit ci-dessus servaient à la culture de céréales.

Pour les Incas la terre était la mère de la vie et ne devait en aucun cas être détériorée par l’homme, ainsi toutes les constructions réalisées ont été faites à même la montagne, il était donc normal que les tombeaux des habitants du villages soient creusés au sein même de celle-ci.

Pour retourner du site au petit village de Pisac (et son charmant marché d’artisanat), il faut descendre…..

Nous terminons cette belle journée au village d’Ollantaytambo où nous passons la nuit, pour visiter le lendemain matin un autre site inca, le village de Moray, constitué des ruines d’un quartier agricole et ses terrasses. L’architecture, impressionnante, est circulaire. Ce n’est que lorsque l’on entreprend de parcourir l’ancien champ que l’on se rend compte de l’immensité du site.

Moray

Un système ingénieux de marches

Près de Moray se trouve Salinas. Curieuse culture de sel en pleine montagne. Rien à voir avec Uyuni et Salinas Grandes, ici on compte plus d’un millier de parcelles salines. Le système d’irrigation d’eau qui alimente chaque petit bassin est chaud et provient directement de la montagne. Le sel produit -plusieurs tonnes chaque année- est distribué dans tous le pays, mais pas exporté.

Nous avons terminé cette journée à Ollantaytambo, où nous avons pris le fameux train Perurail pour nous rendre à Aguas Calientes, ville depuis laquelle se visite le Machu Picchu, notre prochaine étape sur les pas des Incas.

Publicités
Cet article, publié dans Peru, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s