La Serena et la Vallée de l’Elqui, un pisco mas por favor!

Avec un pincement au coeur, nous avons quitté Valparaiso et Rafita pour aller plus au nord dans la région de la Serena et la vallée de l’Elqui.
Après un détour rapide chez les très aimables carabineros pour porter plainte suite au vol du porte-feuille d’ El Rafton dans le bus (troisième coup de poisse), nous avons découvert la ville de la Serena. Sa belle place des armes et ses édifices coloniaux la font ressembler à Salta l’Argentine. Nous étions déterminés à nous rendre à la Isla de Damas, qui abrite une colonie de Pingouins de Humboldt. Malheureusement pour nous trois nous sommes tombés sur une peu scrupuleuse agence de tourisme (Andes tour) et notre excursion est tombée à l’eau, heureusement, nous avons récupéré notre argent et passé nos journées entre Serena et la vallée de l’Elqui. Et nous en avons été ravis.

Alors que le temps était couvert à la Serena, la vallée de l’Elqui, à seulement une heure de bus, bénéficie d’un superbe microclimat. Les trois petits villages que nous avons visité donnent l’impression de  sortir de nulle part. Le plus connu d’ entre eux est Vicuña avec sa distillerie Capel qui fabrique l’alcool chilien le plus connu au Chili,(seulement 3% d’exportation) le Pisco! Cet alcool à base d’eau de vie de raisin fait la fierté de la ville et du pays. Au pied de la cordillère, la grande distillerie Capel est magnifique. Après la visite, ils n’ont pas lésiné sur la degistation. Pisco café (petit goût de baileys), Mango sour, Chirimoya (fruit du pays) sour, Pisco sour (au citron, le plus répandu), pisco ambré pur. à chacun le pisco qui lui convient!

Pisco Elqui n’est pas très loin, nous avons pu nous poser dans un restaurant près d’une piscine, pour continuer notre ballade à Paihuano, un village pas du tout touristique, où grâce aux bons conseils du gérant de notre auberge de jeunesse de la Serena, nous avons pu nous poser et patauger dans un ruisseau entre les vignes et la Cordillère. Il n’y avait personne d’autre que nous et nous avons profité de ce petit paradis pour faire un shooting photos, dirigé par notre Raphton.

devant l'Eglise de Paihuano

Vallée de l'Elqui

De la ville-même de la Serena, nous n’avons donc pas vu grand chose, mais nous ne sommes pas peu fiers d’avoir réussi à immortaliser un ravissant coucher de soleil sur la plage, qui s’étend sur plus de 7 kilomètres.

*** Adresse coup de coeur à la Serena : Maria Casa. Une auberge familiale, où lón se sent presque chez soi…-

Publicités
Cet article, publié dans Chile, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour La Serena et la Vallée de l’Elqui, un pisco mas por favor!

  1. stefanie dit :

    amie de gisèle. Je trouve votre site très sympa, très personnel, on a envie d’y être!!!
    C’est amusant mais mon cousin fait le même trajet, voici l adresse de son blog :
    laultimaesperanza@wordpress.com, il s’appelle Adrien, il est en Bolivie, après être passé par le Chili
    Vivement de nouvelles aventures, on suit ça de près!
    Bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s